MÉTÉO HAUTE-SAVOIE

Prévisions établies le 11 octobre 2019


Analyse, Prévision et Bulletin rédigé par :

Vincent Munka (météorologue, responsable des prévisions chez Météo Haute-Savoie)


PRÉVISIONS SAISONNIÈRES POUR L'HIVER 2019/2020 en HAUTE-SAVOIE

Les prévisions météorologiques à très long terme, dites saisonnières, sont encore expérimentales. C’est une discipline très récente qui affiche des résultats encore très aléatoires. Elles présentent un taux de réussite assez probant dans certaines régions du globe (zones tropicales), mais restent encore très incertaines dans les zones à climat tempéré comme la France.

Ces prévisions saisonnières ne sont qu’une tendance prévue pour les mois à venir. Leurs résultats doivent donc être pris avec beaucoup de recul, de prudence et également d'indulgence.


NOVEMBRE 2019 : HUMIDE ET DOUX

TENDANCE NOVEMBRE 2019
TENDANCE NOVEMBRE 2019

Pour le mois de novembre, le temps s'annonce perturbé au-dessus des Alpes avec une alternance de passages pluvieux et de périodes d'accalmie. Les précipitations s'annoncent donc assez conséquentes mais proches de la normale.

 

 

Côté thermomètre, avec ce courant d'ouest océanique, les températures devraient être plutôt douces et supérieures à la moyenne saisonnière.



DÉCEMBRE 2019 : TRÈS PERTURBÉ ET DOUX

TENDANCE DÉCEMBRE 2019
TENDANCE DÉCEMBRE 2019

Le mois de décembre s'annonce perturbé et doux

 

Les hautes pressions devraient encore rester à l'écart de la France et laisser le passage libre aux perturbations océaniques.

Le mois de décembre s'annonce donc maussade sur le nord des Alpes avec de fréquents passages perturbés. On peut donc s'attendre à un temps très humide sur la Haute-Savoie avec des précipitations excédentaires.

 

Côté températures, elles s'annoncent plutôt douces et à nouveau supérieures à la normale saisonnière.

 

En montagne, les conditions s'annoncent favorables à un bon enneigement pour les stations de haute altitude situées au-dessus de 1500 m.

Pour les stations de moyenne altitude situées en-dessous de 1500 m en  revanche, l'enneigement pourrait pourrait être plus aléatoire en raison de fréquents redoux qui pourraient compromettre le maintien de la neige.



JANVIER 2020: A NOUVEAU TRÈS PERTURBÉ ET DOUX

TENDANCE JANVIER 2020
TENDANCE JANVIER 2020

Pour le mois de janvier, le temps s'annonce à nouveau très perturbé avec de nombreux passages pluvieux au-dessus des Alpes.

 

L'année 2020 devrait donc débuter sous un temps très humide sur la Haute-Savoie avec des précipitations à nouveau excédentaires.

 

Concernant les températures, la douceur devrait également prédominer avec des valeurs souvent supérieures à la normale saisonnière.

 

En montagne, cette situation météorologique s'annonce propice à un bon enneigement sur l'ensemble des massifs, notamment sur les secteurs situés à haute altitude.

Sur les stations les plus basses en revanche, l'enneigement pourrait être plus incertain en raison de fréquents redoux.



FÉVRIER 2020: TOUJOURS TRÈS MAUSSADE ET DOUX

TENDANCE FÉVRIER 2020
TENDANCE FÉVRIER 2020

Pour le mois de février, les dernières tendances saisonnières tablent sur un temps toujours perturbé et doux sur la Haute-Savoie.

 

Comme pour décembre et janvier, les modèles de prévisions saisonnières misent sur un mois de février à nouveau très humide au-dessus des Alpes, avec une succession de passages perturbés.

 

Le flux devrait rester orienté au secteur Ouest à Sud-Ouest et maintenir des températures souvent douces et supérieures à la normale saisonnière.

 

En montagne, un très bon enneigement est à nouveau envisagé sur les secteurs situés au-dessus de 1500 m. En-dessous en revanche, la douceur des températures pourrait rendre l'enneigement plus aléatoire.

 


Si les prévisions se confirment, cette météo perturbée pour l'hiver prochain serait une bonne nouvelle pour notre région.

D'une part, elle permettrait de faire le plein des nappes phréatiques qui souffrent actuellement d'un état de sécheresse après l'été caniculaire que nous avons connu.

D'autre part, ce temps agité serait favorable à une bonne qualité de l'air et nous épargnerait des épisodes de pic de pollution si fréquents dans notre région lors des blocages anticycloniques d'hiver.